Un jour, je paierai partout avec ma voiture.

Publié le 10/04/19

Le dernier CES de Las Vegas n’a fait que le confirmer : la voiture, de plus en plus connectée avec son environnement, ne cesse d’ouvrir de nouvelles perspectives.

Désormais couplée à des systèmes d’exploitation, des applis et de l’intelligence artificielle, elle est capable de nous simplifier le quotidien en devenant notamment un moyen de paiement sûr et rapide. Montez, on vous emmène découvrir tout ça.

Automatric : le plein facilité et sécurisé

Faire le plein est bien sûr une nécessité. Mais avouons-le, c’est rarement un moment plaisant… alors autant l’expédier le plus vite possible !

C’est le principe d’Automatric, un système de paiement unique, créé par la filiale espagnole de Oney. L’idée a d’ailleurs germé dans la tête d’un des collaborateurs qui souhaitait en finir avec les trop longues files d’attente aux stations-services.

Inscrire le client dans sa mobilité

Le fonctionnement est très simple : il suffit d’enregistrer au préalable sa plaque d’immatriculation et sa carte bancaire sur l’app ou le site dédiés et sécurisés.

Les stations partenaires (plus d’une centaine en Espagne et au Portugal), équipées de caméras, lisent la plaque minéralogique du véhicule et l’associent automatiquement au moyen de paiement. Il ne reste plus qu’à se servir et à valider en tapant son code pour authentifier le paiement directement à la pompe, sur son smartphone ou sur l’interface de sa voiture.


Réassurance et préférence

Tout le monde s’y retrouve, à commencer par le conducteur. Ce dernier gagne en effet du temps, est sûr de ne plus jamais se tromper de carburant et n’a même plus besoin de sortir sa carte bancaire. Surtout, il gagne en visibilité sur son budget, grâce au plafond de paiement fixé au préalable sur le site. Le service peut être utilisé également aux bornes de rechargement à hydrogène ou encore électriques. Côté distributeurs, c’est bien sûr plus de flux et une expérience client qui va clairement dans le sens de la préférence mais aussi de l’avenir avec les voitures autonomes.


Pourquoi s’arrêter en si bon chemin ?

Après les stations-services, le système s’est tout naturellement étendu aux parkings, mais aussi au drive pour venir retirer ses courses ou son hamburger… bref à toutes les situations qui font appel à la voiture, et ce n’est pas fini. La France est aujourd’hui en train de tester le système avant son déploiement ; et des constructeurs automobiles majeurs étudient l’intégration du service Automatric dans leurs modèles. Quand on sait qu’un automobiliste passe en moyenne plus de 260 heures par an dans sa voiture (dont un tiers à chercher une place de parking), le système a un bel avenir devant lui.


Après la voiture, la station-service connectée

Depuis quelques temps en Chine, Shell, en partenariat avec Alibaba, fait le bonheur des propriétaires de voitures connectées.

Imaginez : vous êtes au volant de votre voiture. Lorsque vous passez non loin d’une station-service, aussitôt votre tableau de bord vous la signale. A son approche, cette station-service connectée vous reconnaît. En se basant alors sur les caractéristiques de votre voiture et de vos habitudes d’achat, elle est ainsi capable de savoir quel type de carburant vous utilisez et même si vous êtes plutôt bonbons mentholés ou barres chocolatées !


Même pas besoin de descendre de sa voiture

D’un simple clic sur votre tableau de bord, vous validez votre commande. Arrivé à la pompe, pas besoin de descendre de votre véhicule, un employé vient s’occuper de votre carburant.

Côté règlement, vous n’avez rien d’autre à faire que valider, ce dernier se faisant directement via l’appli Alipay ou votre compte Shell.


Comment ça marche ?

Simple. Le système repose sur le système d’exploitation des voitures dites connectées et au geofencing qui permet à la station de repérer la voiture dès qu’elle approche. Résultat : plus besoin d’espèces, un temps passé divisé par deux, un sentiment accru de sécurité pour les conducteurs qui ne sortent pas de l’habitacle et une expérience qui développe évidemment la préférence et la fidélisation. En clair, tout s’accélère !

 

Crédit photo: Automatric