Un jour, la visioconférence sera (vraiment) partout

Publié le 12/06/20

Après le télétravail, la télé-sociabilité ? C’est l’un des phénomènes majeurs du Covid-19 : l’explosion et la généralisation de l’utilisation des outils de visioconférence. Et tout le monde s’y met ! Salariés, bien sûr, élèves pour suivre leurs cours, patients pour des téléconsultations mais aussi, et c’est tout nouveau dans de telles proportions, amis, ados, et familles qui trouvent là un bon moyen de garder le lien. Une nouvelle habitude qui pourrait bien façonner de nouveaux usages, mais aussi nourrir de nouvelles formes relationnelles dans le retail.

A chacun sa solution de visioconférence

Certains parlent de “Skypero”, d’autres de “What’s Apéro”, selon qu’ils privilégient SKYPE, la solution de MICROSOFT (qui (re)trouve ici au passage un second souffle) ou WHAT’S APP, propriété de FACEBOOK, pour se donner rendez-vous vers 19h et partager un moment connecté le temps d’un verre. Mais le marché est loin d’être confiné à ces deux seuls acteurs. ZOOM, TEAMS, MESSENGER, INSTAGRAM, FACETIME, HANGOUTS, DISCORD… en seulement quelques semaines, toutes ces solutions ont rapidement acquis de nouveaux utilisateurs et fait gonfler le volume d’activité des bandes passantes et autres serveurs web. Depuis le début du confinement en Europe, le trafic du net a ainsi bondi de 70%.

Houseparty : l’appli star de la visioconférence

Alors, qu’est-ce qu’on y fait sur ces applis ? On échange, on apprend, on joue, on donne des nouvelles, on assiste à des concerts, des soirées, on se rencontre aussi. C’est ainsi que l’appli HOUSEPARTY, propriété d’EPIC GAMES (la société qui a créé FORTNITE), est devenue en quelques jours “the place to be” virtuelle, notamment auprès des jeunes espagnols et italiens, deux des pays fortement touchés par le virus. Pourquoi un tel engouement ? Parce que l’appli joue sur la démultiplication. Au départ, deux amis s’y retrouvent au sein d’un “salon” qui peut accueillir jusqu’à 8 personnes. Ces amis peuvent à leur tour inviter des amis qui créent d’autres salons, qui eux-mêmes invitent leurs amis… Et tout ce petit monde peut se balader de “salons ” en “salons” pour participer à des discussions et se rencontrer virtuellement. Mais d’autres solutions vont plus loin dans l’expérience.

Quand la visioconférence inspire l’expérience client

C’est notamment le cas de NETFLIX. Si la plateforme de streaming vidéo a bien évidemment profité du confinement pour faire le plein d’abonnés (+ 16 millions d’abonnés au 1er trimestre 2020), elle a également pensé à tous ceux qui souhaitaient s’offrir une soirée séries entre amis, même s’ils ne partagent pas le même canapé. C’est ainsi qu’avec l’extension NETFLIX PARTY (disponible sur Google Chrome), des abonnés peuvent se retrouver entre eux pour visionner films préférés, dernières saisons et échanger via un chat privé et sécurisé. Voilà qui pourrait bien donner des idées pour créer et renforcer des expériences clients dans le monde réel. Pourquoi, demain, ne pas imaginer des salles de restaurants équipées en visioconférence pour réunir amis ou famille lors de dîner… même à l’autre bout du monde ? Ou encore des cabines d’essayage connectées pour des séances shopping à distance et connaître l’avis de ses ami(e)s avant de craquer pour la toute dernière collection ? On savait déjà que les écrans étaient de bons vendeurs, mais avec ce confinement, voilà qu’ils pourraient devenir en plus nos nouveaux amis  !

Quelle application choisir pour sa visioconférence ?

Les solutions sont nombreuses et dépendent des usages (travail, détente, jeu…) ou des plateformes (Android, Apple,…). Petit tour d’horizon des principaux acteurs :

ZOOM : peut-être la plus “accueillante” avec la possibilité de prendre en charge simultanément 1 000 participants (dont jusqu’à 49 à l’écran)

WHATSAPP : avec 2 milliards d’utilisateurs dans le monde, l’appli est sans doute la plus utilisée. 4 participants simultanés au maximum.

SKYPE : très populaire depuis le confinement, l’appli présente l’avantage de pouvoir flouter l’arrière-plan de la vidéo, tout comme TEAMS.

FACETIME : uniquement pour les appareils APPLE, permet de réunir jusqu’à 32 personnes.

GOOGLE HANGOUTS : accueille jusqu’à 25 personnes.

L’essentiel

La vie confinée a fait apparaître de nouveaux comportements liés à la visioconférence. Si dans les mois à venir, nul doute qu’ils auront un impact significatif sur le taux d’équipement, ils pourraient aussi servir à développer de nouveaux services et usages dans le monde du retail.