les GAFAM auront leurs propres banques

Un jour, les GAFAM auront leurs propres banques

Publié le 24/02/20

A la question “quand les GAFAM accélèreront le lancement de leur propre banque ? ” la réponse pourrait bien être 2020. Les géants du web (et surtout de la data) concentrent désormais une partie de leurs efforts à conquérir ce marché. Avec des arguments de poids et une certaine propension à bousculer l’ordre établi. Alors danger ou opportunité ? Sans doute un peu des deux.


 

A quand la Google Bank ?

C’est officiel, ALPHABET, le vaisseau mère du plus célèbre moteur de recherche, va dès cette année lancer son projet de services bancaires. Baptisé pour l’instant en interne CACHE, ce nouveau venu va permettre aux utilisateurs d’ouvrir un vrai compte bancaire, semblable à celui des acteurs traditionnels. Pour ce faire, GOOGLE, membre important des GAFAM, compte s’appuyer sur des partenaires de choix, à commencer par CITIGROUP, une des plus grandes banques d’investissements américaines.


 

Ces GAFAM qui maîtrisent l’expérience client

Les futurs utilisateurs pourront bien évidemment accéder et gérer leur compte à partir des outils GOOGLE, comme la solution de portefeuille électronique GOOGLE PAY. Un principe d’app in de paiement que tous les GAFAM développent, le dernier en date étant FACEBOOK avec sa solution FACEBOOK PAY. Le principe reste à chaque fois de développer un écosystème “client centric”, de faciliter les transactions de l’utilisateur et d’offrir ainsi à ce dernier une expérience “sans couture” jusqu’à l’achat. Un principe que maîtrise d’ailleurs à merveille un autre de ces géants des GAFAM.Transaction d'argent les GAFAM


 

AMAZON, décidément incontournable dans les GAFAM !

Déjà présent dans les secteurs de l’assurance, de la santé mais aussi de la banque avec sa propre carte de crédit, AMAZON, autre acteur de ces GAFAM, travaille désormais à la création et la mise en place de comptes courants. Une arrivée qui s’annonce fracassante tant la firme de Jeff Bezos est devenue en quelques années incontournable auprès des 100 millions d’abonnés à ses services à travers le monde. Son programme PRIME qui regroupe la livraison, la musique ou encore la vidéo pourrait ainsi devenir une formidable rampe de lancement à cette toute nouvelle offre. Alors menace ou opportunité pour tous les acteurs bancaires installés ? Opportunités dans un premier temps, puisque tous les GAFAM s’appuient aujourd’hui sur des établissements bancaires déjà installés… jusqu’à ce que bien sûr ils décident de s’en passer !Amazon prime logo Oney


 

L’essentiel

Après leurs incursions remarquées sur le marché des assurances, les GAFAM entrent désormais en force sur le marché de la finance et de la banque. Portés par leur maîtrise de l’expérience client et de la data, ils pourraient bien redistribuer les cartes. A moins que les grands acteurs du secteur ne se réorganisent et viennent se recentrer sur la relation qui les unit aux hommes, aux territoires et à leurs projets.