Un jour, les GAFA nous assureront.

Publié le 30/09/19

80% des Millennials seraient prêts à se tourner vers Google, Amazon, Facebook ou Apple pour s’assurer. (Source étude 2018 du Cabinet Bain & Company). Un chiffre impressionnant mais peut-être pas si étonnant…

Nouvelles disruptions en vue !

Comme dans beaucoup de secteurs, la relation client est un élément clef. Or, il est évident que dans l’écosystème actuel, cette dernière est plutôt malmenée. Avec la reconduction tacite des contrats, les points de contact sont peu fréquents. Et lorsqu’en plus ils se produisent, c’est généralement dans des conditions difficiles (sinistres, accidents…). La menace est d’ailleurs prise très au sérieux, notamment lors de la dernière conférence annuelle internationale de la Fédération Française de l’Assurance : “Nous ne cachons pas notre inquiétude face à l’arrivée de ces géants du web sur le marché de l’assurance. Les plate-formes qui cherchent à contrôler les bouts de chaîne de valeur, tels que la relation client, représentent une véritable menace” rappelait alors Jacques Richier, patron d’Allianz France.


Assurer ou prévenir ?

 

D’autant qu’avec l’apparition et le développement des objets connectés dédiés à la maison ou à la santé, le fondement même de l’assurance, à savoir couvrir les frais occasionnés par des sinistres, pourrait se trouver mis à mal.

Déjà en 2014, Google en rachetant Nest, entreprise spécialisée dans les thermostats et les détecteurs de fumée connectés pour plus de 3 milliards dollars, avait envoyé un message clair : nous voulons rentrer dans la maison (et collecter vos données).

Depuis, le mouvement s’est accéléré. La dernière Apple Watch s’est ainsi dotée d’un détecteur de fibrillations cardiaques (signes avant-coureurs d’un possible arrêt cardiaque) et Amazon Pay s’est associé avec Aviva France pour rembourser instantanément les sinistres. Heureusement la réaction ne s’est pas trop fait attendre…


Les assureurs passent en mode digital.

Conscients du danger, de nombreuses compagnies d’assurance ont décidé de réagir. Axa a été l’un des tout premiers à proposer des solutions connectées pour protéger et piloter sa maison. Des intrusions aux fuites d’eau en passant par l’incendie, l’assuré peut être informé en temps réel de tout ce qui se passe chez lui. Un dispositif rassurant pour le propriétaire et son budget, notamment grâce à une diminution des montants de franchise.

Dernièrement, les assureurs se sont aussi intéressés à notre mobilité, comme La Macif ou encore Allianz. Ce dernier, par exemple, propose d’équiper sa voiture d’un boitier connecté qui analyse en temps réel et toute l’année la conduite. Si les données montrent que cette dernière est responsable (tant au niveau des réglementations que de l’éco-conduite), la facture de l’assurance peut baisser jusqu’à 30 % !

Alors demain, qui des GAFA ou des assureurs prendra le lead sur la gestion et la prévention de nos sinistres… personne ne le sait encore… à moins qu’ils ne décident de s’unir !