Les assistants vocaux sont partout. Ils nous donnent la météo, diffusent notre musique préférée et peuvent même faire les courses… alors pourquoi pas demain nous aider à mieux gérer notre argent ? C’est en tout cas ce que nous promettent acteurs bancaires et Gafa pour les mois à venir.

De plus en plus intelligents, les assistants personnels sont désormais en mesure de traiter et de répondre aux besoins pratiques (consultation de solde, RIB…) comme aux plus pointus (paiement, transfert, conseils…), le tout dans un environnement sécurisé.

Tout le monde s’y met !

D’ici à 2020, 50% des recherches sur internet se feront par la voix. Rien d’étonnant donc à ce qu’un nombre croissant de banques s’intéressent à cette technologie. Il faut dire que grâce à l’intelligence artificielle, cette dernière a connu des progrès spectaculaires. Les acteurs bancaires sont ainsi de plus en plus nombreux à choisir des technologies existantes. PAYPAL s’est ainsi associé à SIRI et AMERICAN EXPRESS à AMAZON ECHO. Les services proposés vont de la consultation des comptes au paiement. D’autres ont même développé leur propre appli, c’est le cas par exemple d’ING aux Pays Bas qui permet, au-delà de la consultation et du paiement, de connaître les succursales les plus proches et même de transférer de l’argent à des amis.

Objectif : remettre la banque au cœur du parcours client

La fréquentation des succursales physiques est, depuis quelques années déjà, en chute libre ; et les centres d’appels représentent un coût certain, qui pourrait être en parti réduit grâce à l’utilisation de ces agents conversationnels. Mais plus encore, c’est surtout dans la création de nouvelles missions que ces derniers ont sans doute un rôle à jouer. Imaginez que demain, un assistant personnel analyse vos dépenses, attire votre attention sur tel ou tel poste ou encore vous aide à mieux budgétiser vos achats ou à épargner de façon plus efficace. En quelque sorte un banquier toujours à portée de main !

Hello Oleg !

Ce banquier personnalisé existe aujourd’hui. Il s’appelle OLEG et appartient à la banque russe TINKOFF BANK. C’est probablement l’assistant développé par une banque le plus abouti à ce jour. OLEG est capable de donner des informations sur le solde en cours, d’éditer des RIB, de transférer de l’argent et même de donner des conseils sur les placements ou des actions en bourse. Doté en plus de capacités auto-apprenantes, OLEG s’améliore jour après jour ; et n’hésite pas à demander et même redemander des explications ou des confirmations en cas de doute, ce qui rassure bien sûr ses utilisateurs. Dernière chose : le prénom OLEG n’a pas été choisi au hasard. Il s’agit de celui du fondateur de la banque. Un peu comme si ce dernier s’adressait en personne à ses millions de clients. C’est bien ce qui s’appelle une relation réinventée !

Crédit photo : AMAZON, PAYPAL