Qui dit beaux jours, dit garde-robe appropriée ! Seulement voilà, entre la mode qui change, vos envies et parfois votre morphologie, ce qui vous allait à merveille l’été dernier ne vous semble plus tout à fait adapté.

2 solutions : retourner en magasin ou bien privilégier une solution qui rencontre de plus en plus de succès : la location.

#oneday vous invite à un petit essayage.

Appartements, vélos, tondeuses, chèvres et maintenant vêtements et même linge de lit ! Rien ne semble pouvoir arrêter l’économie de la location. Un nouveau business model adossé à une démarche salutaire à bien des égards, notamment dans une logique de développement durable. Alors, louer ou acheter ? Et si demain, on avait le choix à chaque fois ?

Possession vs usage.

Le paradigme n’est pas nouveau. Mobilité, équipements de la maison, loisirs… la location a déjà conquis de nombreux marchés et utilisateurs.

Mais là où la tendance pourrait surprendre, c’est lorsqu’il s’agit de vêtements. On pourrait croire qu’il est plus facile de louer une perceuse pour faire quelques trous dans un mur, qu’une robe ou un jeans. Et pourtant…


Pour tous les jours ou pour les grandes occasions

Dressing-à-louer

Comme souvent, le marché s’est d’abord concentré sur des situations de niche avant de s’étendre. C’est le cas notamment de 1ROBE1SOIR.COM, spécialisé dans la location de robes et d’accessoires de luxe. Le site propose aujourd’hui près de 700 références qui peuvent être louées pour 4 ou 8 jours. Tout est bien sûr inclus : envoi, pressing et retour. Le site propose un service de stylisme par mail ou téléphone pour aider à bien choisir ; et même l’essayage offert d’une 2ème robe en cas d’hésitation.

Pour info, 4 jours de location pour l’iconique smoking Saint-Laurent vous coûteront 220€ ; contre un peu plus de 2 500€ à l’achat.

Sachant qu’en moyenne, une robe de luxe se porte 1,5 fois, le calcul est vite fait.


Pour bébé aussi !

Autre marché de niche : celui des bébés et des femmes enceintes. C’est le crédo de MONLOUETMOI.FR.

Le site s’adresse directement aux mamans et à leurs enfants entre 3 mois et 3 ans. II leur propose, durant cette période où le corps change rapidement et bébé grandit, d’arrêter d’encombrer placards et armoires avec des vêtements dont la durée de vie ne sera que de quelques mois. Ici encore, tout est compris : envoi, nettoyage et retour. Les vêtements sont de qualité – issus pour la plupart de stylistes français – et les tâches et déchirures sont également prises en charge. Le petit plus : la possibilité d’acheter un vêtement à un tarif préférentiel. Côté prix justement : pour bébé, comptez 20€/mois/vêtement pour 3 mois de location et 15€ pour 6 mois. Pour maman : 9€ mois/vêtement pour 3 mois de location et 7€ pour 6 mois.


Et maintenant pour tout le monde !

incubateur-paris-dauphine-LE-CLOSET

Lancé en 2014, et passé par l’incubateur Paris-Dauphine, LE CLOSET a vu tout de suite plus large, en proposant à la location toute la garde-robe : de la robe au top, aussi bien pour aller travailler que pour partir en week-end.

L’abonnement commence à 39€/mois pour 3 vêtements et 2 accessoires ; et 49€ pour les vêtements de grossesse. La start-up se positionne résolument du côté de la consommation responsable et de la tendance “zéro déchet”.

Et ça marche ! Le site revendique aujourd’hui plus de 10 000 abonnées.

Rent the Runway : le modèle