Un jour, nos investissements sauveront la planète.

Publié le 18/12/20

Il y aurait en circulation dans le monde, pas moins de 89 billions d’euros. 1 billion correspondant à mille milliards, vous pouvez toujours vous amuser à écrire ce chiffre, avec tous ses zéros, pour vous rendre compte de la démesure de la somme. Mais paradoxalement, même si nous n’avons jamais été aussi riches, nous sommes confrontés à des problèmes colossaux qui pourraient demain engendrer notre fin à tous. D’où l’idée de TIME FOR THE PLANET de privilégier l’investissement socialement responsable pour tous nous sauver… peut-être.

Et si la finance responsable sauvait le monde ?

“Nous sommes la dernière génération à pouvoir agir contre le réchauffement climatique”. Le constat est sans appel et apparaît dès la home page de TIME FOR THE PLANET. Mais loin de vouloir juste jouer les alarmistes, le site a choisi son combat, qui tient en une phrase : rassembler 1 milliard d’euros pour créer 100 entreprises luttant contre le réchauffement climatique. L’idée est ambitieuse, utopique diront certains, mais elle semble plus que jamais nécessaire au vu des urgences.

une ampoule avec de la terre à l'intérieur

Quand la finance responsable s’attaque à 20 problèmes majeurs de notre planète.

Capturer les gaz à effet de serre des usines, régénérer les terres agricoles, concrétiser la rénovation énergétique des bâtiments, rendre le réseau d’énergie intelligent pour piloter la demande… voilà quelques problématiques parmi les 20 identifiées pour atteindre au plus vite la neutralité carbone. L’objectif étant de financer, grâce à ce milliard d’euros, la création de sociétés qui seront à même de relever tous ces défis. Pour y parvenir, TIME FOR THE PLANET nous invite à choisir la finance responsable.

L’investissement socialement responsable accessible à tous.

En effet, pas besoin d’être un investisseur avisé ou richissime pour prendre part au projet. Il suffit d’un euro pour acheter une action et apporter ainsi sa voix au changement. Lancée en 2019, sous forme d’une Société par Actions Simplifiée (SAS), TIME FOR THE PLANET s’est fixée 2030 pour réunir la totalité de la somme et aboutir à la création de la 100ème entreprise. L’avancée est bien sûr à suivre sur le site. A l’heure où nous écrivons ces lignes, le projet a déjà fédéré plus de 4 300 associés actionnaires, parmi des grands noms du monde scientifique, de l’entrepreneuriat ou du sport mais aussi des anonymes, qui ont contribué à réunir plus de 860 000 €. Les premières entreprises pourraient donc voir le jour dès 2021, car le temps presse.

Des investissements socialement responsables pour des innovations en open source.

Consciente de l’urgence et de la nécessité à aller vite pour créer et développer ces innovations, TIME FOR THE PLANET a choisi en plus de s’appuyer sur le principe de l’open source. Tout comme l’industrie automobile en son temps, chaque entreprise devra mettre à disposition de tous le savoir qu’elle a accumulé. L’idée étant de favoriser le déploiement, l’adoption et bien sûr l’amélioration des techniques et solutions imaginées et sans doute plus que tout : créer des communs qui profiteront demain à l’humanité toute entière.

L’essentiel :

Et si la façon dont nous utilisons notre argent pouvait définir le monde dans lequel nous voulons vivre ? C’est toute la question que pose TIME FOR THE PLANET, la première société à mission, entièrement dédiée à la sauvegarde de l’humanité qui vous vous propose d’investir dans la finance responsable.

 

Crédit photo : iStock, Time for the Planet.