Un jour, mes courses financeront les études de mes enfants.

Publié le 16/09/19

En France, près de 8 parents sur 10 ont mis en place une solution d’épargne pour leurs enfants. Mais parmi ces parents prévoyants, près de 60% souhaiteraient verser plus, mais ne sont pas en mesure de le faire.

C’est ici qu’intervient CAPITAL KOALA.

Mes courses = son épargne.

 

Lancée en 2011, la startup CAPITAL KOALA a eu la bonne idée de mixer cashback et épargne. Le principe ? Chaque euro dépensé chez des commerçants partenaires par les parents revient abonder, sous forme de commissions (entre 1% et 20% du montant des achats), le compte épargne de leurs enfants.

Depuis le lancement, déjà 4 millions d’euros ont ainsi été distribués.

 


+ de 2 000 e-commerçants partenaires.

Le service des courses en ligne U drive, les thés Lov Organic, Body Shop, La Fnac, Asos… grandes marques comme distributeurs, ils sont de plus en plus nombreux à proposer cette nouvelle forme d’épargne. D’autant, que la technologie est très simple. La startup propose en effet de télécharger un petit bouton Koala qui s’affiche dans la barre de votre navigateur. Lorsque vous surfez sur un site partenaire, ce dernier le détecte et vous propose immédiatement d’activer le compte épargne au moment des achats. Et ce n’est pas tout, car depuis quelques mois le principe s’étend désormais également aux magasins physiques : Oxybul, Franprix, Stockomani, Jacadi…


Une simplicité efficace !

 

A l’image de ce petit bouton, la parcours client a été clairement pensé pour simplifier au maximum les démarches. Tous les comptes épargne de toutes les banques françaises sont ainsi compatibles avec CAPITAL KOALA. Même les grands-parents, oncles et autres tatas peuvent participer à l’abondement, en créant une “koalition familiale” qui permet là encore de faire grossir la cagnotte.

Épargner presque sans y penser pourrait être le leitmotiv du petit koala !