Un jour, le handicap sera systématiquement pris en compte par mon magasin préféré.

Publié le 13/05/19

Les besoins des personnes handicapées font de plus en plus l’objet d’une attention particulière des retailers. L’objectif n’est pas de gagner des parts de marché, mais bien plutôt de démontrer sa capacité à répondre de façon efficace et pertinente à l’ensemble des clients, quelle que soit leur situation. Et si c’était ça, l’ADN du commerce ?

Ikea lance ThisAbles

Attraper la poignée d’un meuble pour l’ouvrir ou se lever d’un canapé. Deux gestes qui peuvent paraître simples et anodins, mais qui, pour des personnes en situation de handicap, peuvent se révéler difficiles. Ikea a donc eu l’idée de ThisAbles. Une gamme d’objets et d’accessoires qui s’adaptent parfaitement à ses meubles pour faciliter la vie de tous.


13 objets qui simplifient tous les quotidiens.

Porte-gobelet pour lit, gros bouton qui facilite l’allumage de la lampe ou encore pastilles audio qui permettent aux non-voyants de savoir ce qui se trouve sur une étagère… en tout, ce sont 13 produits qui ont été pensés et conçus tout spécifiquement par le bureau israélien d’Ikea en partenariat avec l’agence de design Milbat.


Gratuitement disponibles pour l’impression 3D.

Là où Ikea fait très fort, c’est que les plans des objets sont accessibles gratuitement en ligne pour être réalisés sur une imprimante 3D. Ils sont ainsi personnalisables et encore plus adaptables pour se fondre parfaitement dans le quotidien des utilisateurs.


Des créneaux adaptés aux personnes autistes.

700 000 personnes souffrent d’un trouble autistique au Royaume-Uni et pour ces dernières, faire les courses dans un environnement bruyant et fortement lumineux peut s’avérer être un calvaire. C’est en partant de ce constat que les magasins Morrisons (4ème chaîne d’alimentation britannique) et ceux de la chaîne Tesco ont décidé de consacrer une plage horaire à leurs visites.
L’idée : une fois par semaine pendant une heure, la musique est coupée, l’intensité lumineuse abaissée et même le bip des caisses est supprimé. Objectif : offrir à ce public un environnement dont la surcharge sensorielle est réduite.


5 000 magasins déjà concernés.

En 2018, ce sont près de 5 000 magasins qui ont participé à l’opération. Selon un récent sondage au Royaume-Uni, 60% des personnes souffrant d’un trouble autistique évitent de faire leurs courses. Le concept sera-t-il amené à perdurer et mieux encore à s’exporter ? Affaire à suivre.


Bienveillance et générosité.

Au-delà de la démarche, c’est bien la capacité de structures locales au sein d’acteurs mondiaux du retail, à créer et imaginer des solutions en phase avec les attentes de leurs clients qu’il semble important de souligner.

Une prise de conscience qui permet aujourd’hui à ces marques d’aligner leurs valeurs sur leurs actions et de continuer ainsi à jouer un rôle majeur dans nos sociétés.

 

Crédit photo : Ikea