le Black Friday deviendra une mobilisation sociétale

Un jour, le Black Friday deviendra une mobilisation sociétale !

Publié le 24/02/20

2019 fut pour le Black Friday, l’année de tous les records : 7,4 milliards de dollars rien que pour les ventes en ligne enregistrées aux USA, 56 millions de transactions pour les cartes bancaires en France rien que sur ce jour, et le phénomène se répète ainsi partout en Europe.

Pourtant paradoxalement, cette édition du Black Friday a aussi été marquée par l’émergence d’une certaine prise de conscience, relayée par des associations mais aussi par des entreprises très impliquées.


 

Black Friday vs Green Friday.

black friday et mouvement social La plus emblématique reste sans doute celle du Green Friday. Créée en 2017 par un ensemble d’associations (Emmaüs, Altermundi, Ethiquable…), cette alternative lutte contre la consommation compulsive et les achats non nécessaires provoqués par le Black Friday. Elles invitent ainsi ses adhérents à reverser 10% de leur chiffre d’affaires du jour au profit du collectif HOP (Halte à l’Obsolescence Programmée). Un mouvement déjà suivi par plus de 400 entreprises et associations en France. Mais d’autres vont encore plus loin.


 

Black out.

REI, Recreational Equipement Inc, une entreprise d’équipements pour les activités outdoor a ainsi choisi pour la 5ème année consécutive de fermer ses 160 magasins à travers les États-Unis lors du Black Friday, d’interrompre les paiements en ligne, mais de payer tout de même ses quelques 13 000 employés. Si pour ces derniers, l’opération n’est pas une nouveauté, elle a cependant cette année pris un nouveau tournant.


 

Qui veut participer à la nouvelle alternative du Black Friday ?

green day ou black friday OneyEn effet, sous l’égide de leur PDG, les employés, mais aussi les quelques 18 millions de clients ont été invités à suivre le Opt to Act Plan. Un calendrier de 52 défis hebdomadaires pour réduire l’impact écologique et, comme le dit l’enseigne : “quitter ce monde mieux que nous ne l’avons trouvé”.

Parmi les initiatives proposées, on retiendra le tri et le ramassage des déchets de son quartier, la suppression des courriers publicitaires indésirables qui encombrent les boîtes aux lettres (4 millions de tonnes aux USA) ou encore la souscription à une alternative verte auprès de ses fournisseurs d’énergie…


 

Un nouveau Black Friday en France aussi !

Des initiatives de plus en plus soutenues et même adoptées. On pense notamment en France à la Camif, acteur de la vente de meubles en ligne, qui le jour du Black Friday ferme purement et simplement son site et invite ses collaborateurs à organiser des ateliers eco-responsables (ramassage de déchets, ateliers de réparations) et ouvre même son siège social à ses clients pour leur faire comprendre sa démarche. Alors demain, après le black, le green, pourquoi pas un Social ou un Human Friday ?logo camif consommation raisonnable


 

L’essentiel

Symbole fort et très représentatif du commerce d’aujourd’hui, le Black Friday n’en est pas moins un paradoxe. En effet, de plus en plus de consommateurs sont conscients qu’il est associé à de la surconsommation. Ils seraient ainsi en France, 79% à le penser, mais seulement 38% à vouloir sa disparition (sondage Yougov 2019).  Mais dans les années à venir, la tendance pourrait bien s’inverser…