personal-shopper-abonnement-dressing

Un jour, l’abonnement au personal shopper remplira notre dressing

Publié le 28/02/20

 Moins mais mieux. Saviez-vous qu’en moyenne vous ne portez que 30% de votre dressing ? Il y a bien sûr les vêtements démodés, ceux devenus trop petits mais il y a également tous ceux achetés sur un coup de tête ou un coup de fatigue… qui, une fois réessayés tranquillement à la maison ne vous vont finalement pas si bien que ça. Heureusement perte de place, de budget et faute de goût pourraient bien demain disparaître grâce aux personal shopper.


 

Refuser l’uniformité… avec les personal shopper !

personal-shopper-oneyYves Saint-Laurent disait : “la mode passe, le style reste.” C’est vrai, à condition bien sûr de trouver le sien. Cette quête du dressing parfait peut désormais incomber à des assistants, appelés des personal shopper. Réels ou virtuels, mais toujours dévoués, ils peuvent maintenant vous conseiller au mieux dans vos achats ou même pour de la location de vêtements grâce bien sûr à la data.

Le principe est toujours le même : un premier questionnaire sur vos goûts et vos habitudes vestimentaires permet de cerner votre look. Look qui se concrétise par l’envoi de vêtements choisis par ces personal shopper et que vous pouvez essayer tranquillement chez vous. Vous ne paierez bien sûr que les vêtements que vous garderez.


 

“Timide mais adorable” ou plutôt “Fun et frivole” ?

Fini donc de devoir courir d’un magasin à l’autre. Désormais, petits tops, robes d’été, chemises de hipsters et même pièces de lingerie viennent directement à vous grâce au personal shopper. C’est notamment le cas avec SAVAGE, la marque de lingerie développée en collaboration avec la chanteuse Rihanna. Sur le site de la marque, deux possibilités pour commander : soit de façon tout à fait standard en naviguant d’une catégorie de produits à l’autre. Soit en devenant membre Xtra VIP. Pour ce faire, vous devrez au préalable répondre à un questionnaire (im)pertinent sur vos habitudes et préférences tant au niveau de vos sous-vêtements que de votre rapport à la séduction. Une fois toutes ces informations compilées, vous avez la possibilité de recevoir chaque mois – grâce à un abonnement mensuel de 49€95 résiliable à tout moment – un ensemble qui vous correspond, sélectionné par les personnal shopper de la marque. Il est bien sûr tout à fait possible de “passer un mois” (et donc ne pas être débité) si la sélection proposée ne vous plait pas.  Histoire de ne pas non plus encombrer vos tiroirs.savage-fenty-rihanna


 

Les personal shopper : gain de temps… et de fidélité.

Le concept plait. D’ailleurs ce n’est pas un hasard, si le nombre de plateformes dédiées augmente régulièrement. L’été dernier, c’est même AMAZON qui s’est à son tour lancée dans ce type de business avec sa fonctionnalité “Personal Shoper”, disponible pour l’instant seulement aux USA. Le principe reste le même, le service est facturé 4$99/mois… mais permet d’avoir accès à plus de 500 000 articles de grandes marques.

Alors, la guerre des Fashion abonnements est-elle lancée ? Peut-être, il faut dire qu’à la clé, chaque client conquis l’est assurément pour longtemps. Une donnée capitale sur un marché qui se réinvente et qui table par exemple sur une croissance mondiale annuelle de 46% (selon le cabinet ABI Research) jusqu’en 2021 sur le très prometteur marché du vêtement connecté.


 

L’essentiel

Le e-commerce sur le secteur de l’habillement a le vent en poupe, partout en Europe et notamment en France avec un chiffre d’affaires généré de 3 milliards d’euros rien que sur le 1er semestre 2019. Une tendance qui pourrait encore croître sous l’impulsion conjuguée de la maîtrise de la donnée et du principe de l’abonnement avec les personal shopper.