Un jour, posséder sera complétement dépassé !

Publié le 15/07/19

Et si demain l’usage prenait le pas sur la propriété ?

C’est le pari de l’économie de la fonctionnalité. De plus en plus de grandes marques s’y aventurent, et avec la généralisation des objets connectés, de nouvelles possibilités s’ouvrent désormais aux industriels mais aussi aux clients avec de nouveaux services proposés.

Une solution qui pourrait servir un double objectif : celui de répondre aux enjeux du développement durable mais aussi à la compétitivité des entreprises.

La panne d’encre ? Un lointain souvenir !

Ça vous est forcément arrivé : la panne d’encre dans l’imprimante, au moment même où vous deviez justement imprimer ce document important.

Un inconvénient que le programme Instant Ink de la marque HP est en passe de gommer.

Le principe : c’est l’imprimante elle-même qui informe HP lorsque le niveau d’encre est bas. L’entreprise envoie alors directement au domicile les cartouches correspondantes.

Résultat : pas de commande à passer ou de déplacement à effectuer, pas de stockage inutile et surtout un prix calculé au plus juste selon les besoins de chacun.


Vous ne payez pas les cartouches : juste les pages imprimées

Car ici, ce ne sont pas des cartouches d’encre qu’on achète mais bien des pages imprimées par le biais de forfaits.

Ainsi, si vous imprimez 50 pages par mois, il vous en coûtera 2,99€, 4,99€ pour 100 pages… et même 0€ si vous imprimez moins de 15 pages.

Le service né en 2015 est vertueux à plus d’un égard. Sur le plan environnemental : à chaque envoi de cartouches, une enveloppe retour permet de renvoyer les cartouches usagées qui seront alors recyclées.

Sur un plan financier, les économies sur l’année sont conséquentes et peuvent, selon l’utilisation, dépasser les 50% par rapport à l’achat de cartouches.

Et le modèle ne se cantonne pas aux consommables…


Avoir sa machine à laver ou du linge propre ?

Bundles, une startup néerlandaise s’est ainsi associée avec le fabricant d’électroménager Miele. L’idée : plutôt que d’investir dans une machine à laver, pourquoi ne pas simplement payer pour un nombre de lavages mensuel ?

Le principe repose sur un système de location de la machine (entre 16,95€ et 22,95€ /mois) auquel s’ajoute un forfait pour un nombre défini de lavages par mois (entre 0,60€ et 1€ par lessive).

Le prix comprend la livraison, l’installation, mais aussi l’entretien et les éventuelles réparations.

La machine étant connectée, Bundles est capable de prévenir les éventuels problèmes mais aussi, via l’application, de délivrer des conseils et un suivi en temps réel à l’utilisateur pour lui permettre d’optimiser au mieux son forfait mais aussi sa consommation d’eau et d’électricité.

Ce type de service n’est pour l’instant disponible qu’aux Pays-Bas, mais ses dirigeants ont déjà élargi la gamme en proposant des sèche-linge, des lave-vaisselle et même des machines à café sur ce principe.

Développement durable et économie font décidément bon ménage.


Qu’est-ce que ça nous dit ?

Les professionnels avaient déjà accès à ce type de service. On pense ici à Michelin avec son offre Fleet Solutions. Un programme lancé en 2001 qui propose aux transporteurs, non pas d’acheter des pneus, mais bien de payer un service dédié aux pneumatiques en fonction du nombre de kilomètres parcourus.

Ce qui est davantage nouveau, c’est que ce modèle fait son entrée au cœur même des foyers. Ce qui dans les années à venir va obliger nombre d’acteurs à repenser leurs modèles économiques et leurs offres. A commencer par les distributeurs mais aussi les organismes de crédit à la consommation.

Sources : HP- Michelin, Miele