Un jour, mon épargne sauvera le monde.

Publié le 26/07/19

Fidèle à ses engagements sociétaux, le nouveau consommateur cherche aussi désormais à être vertueux jusque dans son épargne. Rien d’étonnant donc à ce que les banques multiplient les placements RSE.

Retour sur cette tendance émergente.

Est-ce qu’on peut concilier placement et environnement ?

La réponse est assurément oui.

Sur les 5 dernières années, les 10 meilleurs fonds d’investissement socialement responsables (ISR), référencés dans la zone euro par la société de gestion d’actifs Morningstar, pointent tous dans le top 50 en matière de performance.

Rien d’étonnant donc à ce que ces investissements dits “responsables” aient atteint plus de 30 700 milliards de dollars  en 2018.


A chacun sa vision du développement durable.

Les indicateurs sont nombreux et les sensibilités aussi. Protection de l’eau, développement de l’éolien, traitement des déchets… chaque fonds dispose aujourd’hui d’une offre qui permet de répondre aux aspirations de chacun. Ainsi, là où certains placements limitent les investissements dans les énergies fossiles, d’autres les proscrivent purement et simplement.

Mais est-ce suffisant ?


Santé, égalité hommes-femmes,

La finance dite verte ou vertueuse doit-elle uniquement se cantonner à des secteurs ou à des indicateurs basés sur l’environnement ? Pas nécessairement. C’est d’ailleurs pour cela que de plus en plus de fonds élargissent leur offre.

C’est le cas notamment de BNP Paribas avec son fonds Développement Humain qui intègre notamment des indicateurs sur la santé mais aussi sur l’accessibilité des produits aux revenus les plus modestes.


Pour bien se repérer

Quelques placements responsables sur le marché français :

  • Axa, qui a développé une plateforme de crowdsourcing pour recueillir idées et avis afin de créer des produits financiers plus respectueux : monassurancecitoyenne.com
  • La Caisse d’Epargne avec son placement Insertion Emplois Dynamique, en faveur de l’emploi en France.
  • Oney qui, au travers de son produit d’Assurance vie permet aux clients de choisir notamment d’investir dans des sociétés qui oeuvrent pour une réduction des effets climatiques, propose Climate Impact. Un fonds d’investissement dans des sociétés qui œuvrent pour l’adaptation aux conditions climatiques.

Source : BNP, Oney, Axa, caisse d’épargne