Un jour, nous nous ferons livrer par des bots

Publié le 20/05/19

Les bots sortent des entrepôts. Déjà très présents dans la logistique, les robots font une entrée en douceur dans le quotidien des consommateurs et trouvent dans le domaine de la livraison un terrain de jeu plein de promesses. Le point sur les dernières innovations en cours.

Amazon vous présente Scout.

Depuis quelques temps, les habitants du comté de Snohomish dans l’État de Washington aux Etats-Unis voient passer sur leurs trottoirs de drôles de petits engins. De la taille d’une grosse glacière, doté de six roues et bardé de capteurs, voici Scout, le bot livreur d’Amazon. Objectif : assurer de façon optimale la livraison du dernier kilomètre.
Pour l’instant, l’expérience a valeur de test. Les robots sont accompagnés par des collaborateurs Amazon qui contrôlent le bon déroulé des opérations et l’approbation des clients. Mais si les retours sont bons, les bots Scout pourraient bien débarquer demain dans nos villes.

Kroger et les véhicules autonomes.

Depuis l’été dernier aux États-Unis, les clients de la chaîne de supermarché Kroger profitent, quant à eux, d’un nouveau service. Ils peuvent en effet se faire livrer leurs courses à domicile ou sur leur lieu de travail par une voiture autonome.
Il leur suffit pour cela de passer commande via l’appli de leur smartphone, qui leur permet également de géolocaliser le véhicule. Un simple code PIN permet ensuite d’ouvrir la voiture et de récupérer les courses.
Ici aussi encore, il s’agit d’un test. D’ailleurs si la voiture est autonome, un superviseur est, pour le moment, tout de même bien présent derrière le volant.

Les clients sont-ils prêts ?

Le but de ce superviseur est double. D’une part, il est là pour contrôler les réactions de la voiture et pallier d’éventuels problèmes qu’elle pourrait rencontrer en route (accidents, obstacles…). D’autre part, regarder et observer la réaction des clients. Comment en effet ces derniers se comportent et appréhendent ce nouvel usage? C’est tout l’enjeu de cette période test : comprendre à quoi ressemblera la livraison sans être humain. Car si les avantages sont indéniables en termes de praticité, d’économies réalisées sur ce dernier kilomètre et de bilan carbone (les voitures utilisées sont électriques), c’est bien sur la relation et l’expérience client que se jouera l’avenir de cette révolution annoncée.

Crédit photo : Amazon / Kroger